“Si les Australiens sont devenus des adeptes convaincus du recyclage domestique, la situation est bien différente à l'extérieur de leurs résidences. Dans l'intérêt des générations futures, il va falloir se retrousser les manches. Chez Alcoa, nous avons la passion du recyclage. Pourquoi? Parce que notre produit fétiche, l'aluminium, est recyclable à l'infini.”

Brendan Foran

Eastern States Corporate Affairs Manager, Alcoa

“Le recyclage est un facteur important de réduction de la consommation d'eau et d'électricité. Si, dans nos collectivités, tout en assistant à une partie de baseball ou en participant à l'un de nos loisirs favoris, nous éliminons nos déchets de la bonne façon, nous agissons encore en faveur de l'environnement.”

Michael Crutchfield, député

Secrétaire parlementaire à l'environnement et à la gestion des déchets (État de Victoria)

L'État de Victoria s'attend à une hausse du taux de recyclage, grâce à un nouveau partenariat dont vont bénéficier la ville de Geelong et toute la Surf Coast.

Lancé en mai 2010, le Western Victorian Public Place Recycling Project a permis la mise en place d'une infrastructure de recyclage conforme aux meilleures pratiques dans les lieux publics de toute la région, dans les installations sportives, les aires de loisirs et les artères principales.

Né sous l'impulsion de trois organismes (l'Alcoa Foundation, Sustainability Victoria et le Barwon Regional Waste Management Group), bénéficiant d'une subvention de 86 000 $ US de l'Alcoa Foundation, le projet s'inscrit dans la stratégie « zéro déchet » du gouvernement de Victoria. Il fait suite à un projet similaire, lancé avec succès en 2007 dans les complexes sportifs de l'État, notamment le Skilled Stadium de Geelong.

Les nouvelles installations de récupération se trouvent dans des endroits où, traditionnellement, on ne trouvait que des bacs à déchets classiques, dernière étape avant le site d'enfouissement. Cela n'incitait pas les citoyens à faire le bon geste, c'est-à-dire recycler leurs rebuts.

Alcoa, la plus importante entreprise australienne de recyclage d'aluminium, produit chaque année 55 000 tonnes de métal recyclé dans ses installations de Yennora situées dans l’ouest de Sydney. On y traite annuellement un demi-milliard de boîtes-boisson (canettes). Soixante jours après, le métal recyclé se retrouve dans les commerces sous forme de nouvelles boîtes-boisson.

Comment Alcoa recycle l'aluminium en Australie

  • Les fournisseurs externes compactent et trient les rebuts d'aluminium afin d'accroître la densité des ballots et de réduire les frais de transport, d'entreposage et de manutention avant livraison au centre de Yennora.
  • À Yennora, on classe les rebuts livrés, de manière à leur trouver la meilleure utilisation et à choisir le mode de traitement le plus approprié.
    Si le métal n'est pas recouvert de peinture ou de vernis-laque, on le charge directement dans un grand four où il est fondu. Sinon, l'opération est précédée de l'élimination du revêtement.
  • On ajoute ensuite des éléments d'alliage suivant les fins auxquelles on destine le produit final; l'alliage fondu est ensuite transféré dans un four d'attente où le métal fait l'objet de tests et la teneur en alliages est ensuite ajustée avant la coulée en lingots de 10 tonnes.
  • Les lingots sont ensuite acheminés dans le laminoir de l'usine afin d'être transformés en tôles d'aluminium qui seront vendues aux clients.
  • Le métal tiré des boîtes-boisson recyclées ne nécessite que 5 % de la quantité d'énergie que réclament l'extraction de la bauxite, l'affinage de l’alumine et l’électrolyse de l'aluminium de première fusion, et pourtant on obtient dans les deux cas des lingots identiques.